Ma façon de gérer la colère & tristesse

en dépression

>> Défile tout en bas de la page pour voir la vidéo du Mini-Atelier <<

« OK, ça suffit là, calme-toi STP! » … que je dis à ma fille pour la je-ne-sais-plus-combientième fois depuis la dernière heure.


Elle arrive dans mes bras en larmes et me dit « je n’arrive pas à me calmer maman, j’essaye, mais je ne suis pas capaaable! »


Mon cœur de mère…


Gérer sa colère et sa tristesse ne s’apprend malheureusement pas à l’école (ouin, pourquoi donc?)

En enseignant aux femmes la façon de gérer leurs douleurs et leur stress, je me rends compte que ce qu'elle apprennent a aussi un énorme impact sur la gestion de leurs émotions. 


Comme ma cliente Stéphanie qui m’écrit: « le fait de bouger malgré ma douleur qui était si vive a fait circuler, puis évacuer mon émotion de tristesse qui était bloquée dans mon plexus solaire. Après quelques minutes je me suis mise à pleurer, et ensuite plus rien, aucun malaise ni brûlement: terminé, presque comme par magie. »


Quand tu ressens des émotions négatives qui prennent toute la place et qui te vident de ton énergie vitale sur une longue période, ça peut se loger dans une partie de ton corps, prendre de l’ampleur et se transformer en tensions musculaires. 


Voici 7 étapes pour apprendre à gérer tes émotions, éviter qu'elles ne se transforment en douleurs, mais plutôt en une sensation de calme et de paix intérieure.


Clique sur la vidéo ici bas pour regarder ma vidéo de la semaine.


Et écris-moi en commentaire laquelle de ces étapes tu as envie d'appliquer à ta vie pour t’aider à te sentir mieux!

TRANSCRIPTION:


j'ai une fille de 5 ans puis j'essaie de lui apprendre le mieux que je peux de gérer ses émotions. C'est très facile de dire à ma fille "calme-toi, gère tes émotions" mais souvent maintenant elle est capable de me dire "maman je suis pas capable de gérer mes émotions, je ne suis pas capable de gérer ma colère, je ne sais pas comment faire". Puis là je me rends compte que c'est pas si simple, c'est pas si facile c'est pas aussi évident qu'on le pense. Même pour les adultes c'est pas quelque chose qu'on nous apprend à l'école. Nos parents font ce qu'ils peuvent avec leur propre bagage, leur propre éducation, c'est un défi pour beaucoup de gens et ça fait partie maintenant des choses que j'enseigne: comment gérer tes émotions ta colère et la tristesse à travers le mouvement. Comme une de mes clientes Stéphanie qui m'écrit: "le fait de bouger malgré ma douleur qui était si vive a fait circuler puis évacuer mon émotion de tristesse qui était bloqué dans mon plexus solaire. Après quelques minutes, je me suis mise à pleurer et ensuite plus rien, aucun brûlement, aucun malaise c'était terminé, presque comme par magie." Alors clique sur j'aime, sur t'abonner, sur la cloche tous les boutons en dessous du vidéo pour ne rien manquer de mon contenu à chaque semaine. Au fait, il n'y a pas de magie. La vraie magie, c'est de mettre ton corps en mouvement de la bonne façon c'est ça la magie. et la magie réside en toi. Elle est là, déjà présente. Tout ce dont tu as besoin est déjà présent toi, même si tu ne le sais pas encore. Rappelle toi comment tu te sentais quand tu étais jeune: la joie pure lorsque tu découvrais des nouvelles choses qui te faisait complètement plaisir... Ça c'est possible. Ce qui se passe quand tu conserves des émotions de colère et de tristesse mais là ça se loge dans une partie de ton corps et ça commence à prendre de l'ampleur sous forme de tensions musculaire sous forme de blessures et c'est là que ça peut dégénérer. Le mouvement ça n'élimine pas tes émotions de colère et tristesse, au contraire, ça les honore ça leur permet d'être vue d'être enfin entendus pour que l'émotion puisse se transformer et ensuite être "flushé" comme on dit en bon français et sortir de ton corps. Dans ce temps là quand on a une phase de notre vie qui est beaucoup plus difficile, on a l'impression de tout voir en noir on a des pensées qui sont négatives on dirait que chaque étape dans la journée est ardu et compliqué ça vide notre vase d'énergie puis là on est complètement fatigue on est épuisé c'est là qu'on rentre dans un burn out. Et très souvent on a l'impression que cet état émotif va durer toujours. Et c'est justement pour permettre ce changement de façon beaucoup plus harmonieuse qu'on veut aller intégrer un mouvement qui est intelligent qui est fluide dans sa vie. Donc aujourd'hui je veux te montrer comment faire ça. Es-tu prête? Voici ce que tu dois faire quand ta colère et ta tristesse prennent toute la place et que t'as aucune idée quoi faire pour t'en débarrasser. La première chose, je te dirai avant même de commencer dans le mouvement c'est de prendre un moment de recul. C'est quelque chose que je suis encore en train d'appliquer, on n'est pas parfaite même si on le sait, je l'applique mettons, je dirais 98 % du temps. Vous pourrez demander à mon tchum, ça se peut qu'il ne soit pas d'accord avec moi, mais il ya 2 % où j'ai de la difficulté à aller prendre du recul. Donc ce moment là où tu as envie de réagir sous l'impulsivité, c'est très important de ne prendre aucune décision de réaction sous l'emprise de la colère ou de la tristesse. Parce que ça c'est une émotion qui est éphémère qui peut se dissoudre qui peut passer et qui t'empêche de voir clair. Donc toutes les envies de vengeance et de répondre rapidement à un courriel etc, c'est vraiment contre-intuitif, parce qu'on est des êtres émotifs on est humaines et c'est tout à fait normal, c'est ce qui fait la beauté de la chose en même temps, mais on veut juste prendre un petit moment juste laisser les émotions se déposer être un peu moins vives je te dirais tu pourrais attendre un bon 45 minutes. Des experts dans l'analyse du cerveau et des émotions qui disent que ça prend 45 minutes pour revenir et se remettre d'une émotion de colère vive. Met-toi un timer, ok dans 45 minutes j'y reviendrai d'accord? Et souvent l'émotion de la colère est souvent une façade pour une autre émotion qui est derrière. Parce que la colère c'est une émotion qui beaucoup plus acceptable que d'autres émotions qui pourrait nous faire sentir plus vulnérables. Quand on est colère on se sent en contrôle. Par contre c'est beaucoup plus difficile d'admettre à l'autre ou même à soi même qu'on est blessé qu'on a eu de la peine, qu'on ne se sent pas aimé qu'on ne se sent pas accepté. Alors ça ça peut être les premières émotions de base souvent c'est ça, puis on se cache derrière la colère. Pendant que tu prends du recul, une chose qui est super utile et qui peut paraître très banale c'est de respirer ok. Mais pas juste respirer comme on le fait tout le long de notre vie parce que ça se passe automatiquementL respirer de façon consciente et profonde prendre un moment pour relaxer les muscles de ton visage de ta mâchoire, tes sourcils, ton cou, tes épaules, c'est souvent les muscles qui se contractent le plus lorsqu'on est stressé, anxieux en colère on s'en rend même pas compte, nos poings se crispent, la mâchoire est barrée et puis là on se demande pourquoi est-ce qu'on développe des douleurs chroniques puis qu'on a les trapèzes en feu. Donc on veut consciemment à les relâcher les muscles du haut du corps parce que c'est souvent là qu'on accumule la tension puis on veut aller respirer. C'est beaucoup plus facile de le faire avec les yeux fermés, si tu es capable d'aller de reculer dans un endroit qui est calme où est ce que tu sens en sécurité, tu peux prendre un moment pour fermer les yeux et aller respirer profondément, prendre le temps de ralentir ta respiration consciemment, aller remplir tes poumons d'air à leur pleine capacité. Souvent on a des petites respirations courtes au niveau sternal et on ne s'en rend même pas compte. Est ce que tu peux aller remplir tes poumons les sacs de tes poumons avec encore plus d'amplitude? Est-ce que c'est possible d'amener encore un peu petit peu plus d'air dans tes poumons que ce que tu crois possible. Ensuite c'est la même chose pour l'expiration: tu veux expirer profondément en allant vider les sacs de tes poumons complètement jusqu'à la dernière goutte, on s'entend que je dis goutte mais tu comprends ce que je veux dire. L'autre étape c'est d'aller poser les mains sur ton corps pour t'aider à t'apaiser. Aller amener ta conscience dans cette zone là de ton corps et c'est exactement ce que je fais avec mes clientes dans la première évaluation lorsque j'évalue leur respiration on regarde la respiration sternale, la respiration latéro-costale, la respiration abdominale du ventre et la respiration lombo-diaphragmatique dans le bas du dos. Donc je vais aller poser mes mains sur la zone et je demande à la personne de respirer dans ma main et de poser une attention particulière dans cette zone là juste ça. Juste d'aller amener ta conscience est ton écoute dans cet endroit là. Écoute qu'est-ce qui se passe. Juste ça. Ça peut paraître tellement banal mais oh mon dieu que c'est puissant quand tu arrives à te connecter à cette présence là. Et si jamais ça t'arrive, c'est correct de pleurer il faut pas que tu te juges, t'as pas besoin de te comparer aux autres, on s'en fout des autres, t'as pas à te sentir coupable de sentir ce que tu sens, il n'y a pas de jugement. Tout ce que tu ressens est valable et a besoin d'être vu et entendu pour pouvoir se transformer par la suite. Si tu refoules ton émotion et tu ne prends pas le temps de la voir dans sa pleine amplitude, dans sa pleine clarté, là tu vas constamment te juger toi même et cette émotion va rester là, tu ne pourras pas la transformer. Même si c'est une émotion que tu juges qui est laide comme une émotion d'envie, de jalousie, de te sentir petite, c'est ta réalité, c'est te vérité et ça c'est correct. As tu déjà vécu un moment de dépression où est-ce que la colère et la tristesse te submergeait sur une longue période? Je suis curieuse de savoir comment tu as fais pour t'en sortir? Et si jamais tu es en plein dedans tout d'abord je veux t'envoyer plein d'amour et de lumière... Si donc tu es encore là dedans, qu'est ce que tu sens que tu as besoin pour t'en sortir? Qu'est ce qui t'aiderait à aller mieux? Écrit moi ça en commentaire pour que je puisse t'aider. Ensuite, lorsqu'on a établit une respiration qui est ample et profonde, ce qu'on veut c'est laisser la respiration s'amplifier et se transformer en mouvement. Donc le point de départ c'est ça. Pour rééquilibrer ton système nerveux: tu te reconnectes à ta respiration et la respiration prend tellement d'ampleur qu'elle grandit dans ton corps et c'est ça qui devient le mouvement. Une fois que la respiration et dans ton tronc tu vas peut-être sentir une espèce de vague ou une espèce de balancé (peut-être que tu as déjà ressenti ça pour celles qui font de la méditation) quand tu es complètement là, complètement présente et que tu respires il y. a comme un espèce de balancé qui accompagne l'inspire et l'expire. Et ça c'est merveilleux, c'est comme la genèse c'est comme le moteur du mouvement. Lorsque tu rentres dans un mouvement de la colonne qui est organique, par la suite tu peux le laisser se déployer jusqu'au bout de ses doigts et jusqu'au bout de tes orteils. C'est à ce moment là, que tu peux avoir une cohérence de ton corps où tout tes membres bougent en lien avec la respiration et les abdominaux profonds pour que ça s'imprègne dans ton corps. Lorsque tu respires profondément que t'engage tes abdominaux, que le mouvement part de ton centre vers l'extérieur par la suite c'est là que tu as un mouvement qui est beaucoup plus organique et lorsque tu laisses l'énergie voyager au delà de la limite physique c'est-à-dire se déployer au-delà de tes doigts de tes orteils c'est à ce moment là que tu permets aux émotions de voyager dans ton corps et de se "flusher", de sortir de ton corps. Quand tu vas faire n'importe quel mouvement de tous les vidéos que tu peux retrouver sur ma chaîne, comme par exemple flexion / extension - si tu commences par ce mouvement le puis que tu es dans la respiration, dans l'engagement des abdominaux profonds, quand tu vas rajouter les bras, puis tu respectes l'initiation, le moteur du mouvement qui vient du centre, à ce moment là, tu peux être beaucoup plus en cohérence avec le restant de ton corps si tu laisses l'énergie circuler au delà de ta limite physique et que ça se déploie, c'est là que tu peux te sentir en complète connexion avec l'Univers, avec Dieu, avec la grande prêtresse tu peux l'appeler comme tu veux, mais avoir une présence qui est complète et qui est complètement orgasmique. Et à chaque fois que je vis ça je me dis: "oh mon dieu oui c'est ça que je veux, je veux rester dans cet espace là, le le plus longtemps possible, où tout est parfait tout est à sa place". C'est ça qui te permet d'être connecté à l'instant présent, à être complètement à l'écoute de ce qui EST et de retirer tous les bénéfices d'un mouvement qui est intelligent et qui te permet de mieux gérer tes émotions et de ne pas tomber dans la dépression. À chaque fois que je me sentais déprimé et que j'arrivais enfin à me remettre en mouvement, je me disais "ah mon dieu j'aurai dû commencer ça bien plut tôt". L'autre chose qui est super importante et que je répète souvent c'est la répétition la répétition la répétition la répétition. C'est une clé tellement importante donc la répétition te permet d'enlever toutes les couches de colère et de tristesse qui se trouvent empilées les unes par dessus les autres, surtout si ça fait très longtemps que tu accumules des émotions négatives qui vident ton vase d'énergie. Donc à chaque fois que tu bouges, t'enlève pas toutes les couches de colère et de tristesse et de déprime, parce qu'on en a tellement d'accumulées. T'en enlève un, la fois d'après que tu répètes t'en enlèves une autre. Puis tu continues de creuser et tu creuses puis tu creuses puis tu nettoies puis tu nettoies. C'est ça que tu veux: c'est dans la répétition aussi que tu raffines ton exécution, tu raffines la qualité de ta présence et ça il n'y a que la répétition qui fait ça. On accepte que les enfants par exemple vont apprendre à écrire à l'école puis que ça prenne maintenant un an avant d'être prêt a écrire. Pendant un an ils font des lettres toutes croches puis ils dépassent, avec l'agencement des lettres qui font des syllabes puis ensuite des mots ça prend un temps fou mais on accepte ça, on accepte que prend du temps et de la répétition: tous. les. jours. Et quand vient le temps de gérer notre stress de gérer nos douleurs chroniques de gérer notre anxiété à ce moment là on essaie un exercice une fois on se dit "bon ça n'a pas vraiment marché, je le laisse de côté" mais non, il faut que tu répètes! Il faut que tu le refasses. Plus tu vas installer cette répétition là, plus ton corps va en redemander. Ton corps vas te dire "ah oui j'en ai besoin" et ça va se faire tout seul. Tu vas être sur ton balcon en train de boire ton petit café puis là, tu vas sentir la respiration qui s'amplifie, tu vas sentir ton coeur qui se calme, tu vas sentir la main sur ta poitrine qui vient se déposer ou sur ton ventre ou sur ton front qui vient apaiser tes émotions de façon beaucoup plus automatiques et intégrée dans ta vie. Donc c'est certainement pas en essayant ce système là, cette approche-là juste une fois que tu vas voir des résultats concrets et durables. Si tout ce que je viens de te dire résonne avec toi réserve un appel bien-être gratuit pour voir si on est un bon fit pour travailler ensemble. Aider les femmes à bouger pour gérer leur stress et leur douleur chronique, c'est la chose que je préfère. Si tu veux avoir encore plus d'outils pour apprendre à gérer tes émotions, écoute mes affirmations positives. Tu peux écouter ça le soir avant de te coucher, le matin au réveil ou à n'importe quel autre moment où tu sens que tu as besoin de support de l'extérieur pour te sentir mieux rapidement. Je te souhaite une magnifique journée, je t'envoie plein d'amour et de lumière, je t'embrasse, on se voit bientôt bye bye

Veux-tu savoir comment gérer tes douleurs chroniques?

Copyright 2022 @ Tous droits réservés à L'appartement Pilates inc. ™️

Politiques de confidentialité | Termes et conditions | Avertissement

bonjour@lappartementpilates.com